Faisons connaissance avec...

LA MAISON DE LA SOLIDARITE / BOUTIQUE SOLIDARITE

FONDATION Abbé PIERRE

Zone de Texte: Bulletin 126/6/8

Implantée à Gennevilliers, à proximité de la station de métro « Gabriel Péri Asnières Gennevilliers », la Maison de la Solidarité se dresse avec modestie, mais avec beaucoup de chaleur humaine pour accueillir tous ceux qui sont en perdition, en manque d’humanité : elle permet à des personnes en errance, sdf, en grande précarité ou en situation de détresse sociale de se poser un moment dans la journée, pour éviter la marginalisation et X contribue à la réinsertion sociale. La Maison de la Solidarité de Gennevilliers a été créée en 1994, à l’initiative de simples particuliers et d’associations. Elle fait partie du réseau des « Boutiques Solidarité » de la Fondation de l’Abbé Pierre. Dans son optique, l’accueil est inconditionnel. C’est dans cet esprit que Valérie Hamidi, directrice de la Maison de la Solidarité, dirige cet établissement. Elle nous a accueilli(e)s avec chaleur et humanité ! Nous étions une délégation de Villes Univers comprenant Monique Grouès, Saïda Chamkar et Vincent Defresne. Valérie Hamidi a pris un temps conséquent pour présenter la Maison de la Solidarité… Son objectif, c’est aussi de « remettre de l’humanité par l’échange avec les personnes de la rue, de l’errance et de l’exil » Administrativement, cet établissement (cette Maison) fait partie de « la veille sociale » et de « l’urgence ». Elle dépend des mêmes services de l’État que le 115 qui met à l’abri la nuit. Elle assure des services de 1ère nécessité : - assistance alimentaire, + services de repas l’hiver pour les plus démunis, - permet la recharge de portable, permet l’utilisation du téléphone de la maison, l’accès libre à internet. Avec Emmaüs Connect, il est possible de bénéficier d’un portable à moindre coût. - des services sanitaires : toilettes, douches, lessives, kits hygiène… - aide administrative Lorsqu’ils arrivent, les bénéficiaires s’inscrivent une fois pour toutes et restent identifiés aussi longtemps qu’ils le veulent. Ils peuvent parler, dire leurs souhaits, demander à être aidés, ou simplement se poser la journée, prendre un café… C’est eux qui décident. S’ils dorment dehors, on les signale à la maraude du Samu Social/Croix Rouge, s’ils le souhaitent. En effet, la Maison de la Solidarité n’est pas un hôtel, elle est un Accueil de Jour, ouvert de 8heures à 16h30 (20h de nov à mars), tous les jours sauf le week-end. Trop souvent, il lui arrive de soutenir des demandes de mises à l’abri, auprès du 115 pour une femme avec ou sans enfants par exemple. Parfois, cela peut prendre plus d’une journée… La Maison de la Solidarité travaille en complémentarité avec d’autres institutions, sans se substituer à elles. Elle intervient en complémentarité des services sociaux de droits communs, elle sert de relais, de médiation, de soutien. 3 travailleurs sociaux accompagnent les personnes dans leurs démarches. La Maison est reliée à un tissu local de commerçants pour l’achat de produits alimentaires et autres et bénéficie de quelques dons comme les végétaux replantés dans des bacs posés sur la terrasse à l’étage. Des permanences de santé, activités artistiques et de bien-être sont aussi développées : par exemple la musique, le théâtre, les arts plastiques, la philo, la chanson, le yoga, l’art thérapie, la sophrologie… Dans le nord du 92, il n’y a que 2 autres lieux d’accueil de ce type : - à Colombes : la Rampe/Secours Catholique - à La Garenne Colombes : la Passerelle Aussi la Maison de la Solidarité accueille les personnes issues de 7 communes du département : Asnières, Gennevilliers, Clichy, Colombes, Bois Colombes, Villeneuve et Levallois. Après un bon moment dans son bureau, Valérie Hamidi nous a fait découvrir la totalité de la Maison : nous avons pu découvrir les lieux qui, en quelques années, ont beaucoup évolué : la cuisine, rénovée entièrement en 2018 est un équipement professionnel conforme aux normes alimentaires. Elle est spacieuse et très bien équipée. En 2020, les locaux et l’équipement sanitaire ont été entièrement rénovés. Il nous appartient, à nous Villes Univers, de développer une relation pleine d’humanité avec cette Maison, sur des bases claires et responsables à définir avec précision !...

                                                       Pour Villes Univers, Monique, Saïda et Vincent