Zone de Texte: Bulletin 119/6/12

 

Les prix Nobel récompensent des découvertes et des carrières dans les disciplines suivantes : médecine, physique, chimie, paix, économie, et littérature (sauf cette année 2018 !.. voir plus loin).

Cette année, le prix Nobel de la paix récompense le Congolais Denis Mukwege, gynécologue connu de la communauté internationale comme le "réparateur des femmes", et la Yazidie Nadia Murad, ancienne esclave sexuelle de Daesh. Ils ont été récompensés pour leur lutte contre l'utilisation des "violences sexuelles en tant qu'armes de guerre" dans les conflits. C'est une cause chère aux Nations Unies", a précisé la porte-parole de l'ONU de Genève, Alessandra Vellucci.

 

Ils incarnent une cause qui dépasse le cadre des seuls conflits, comme en témoigne le raz-de-marée planétaire #MeToo, déclenché il y a un an par des révélations de la presse.

Tous deux avaient déjà reçu le prix Sakharov, décerné par le Parlement européen. Denis Mukwege et Nadia Murad ont tous les deux "risqué personnellement leur vie en luttant courageusement contre les crimes de guerre et en demandant justice pour les victimes", a déclaré la présidente du comité Nobel, Berit Reiss-Andersen. "Un monde plus pacifique ne peut advenir que si les femmes, leur sécurité et droits fondamentaux sont reconnus et préservés en temps de guerre".

 

Nadia Murad, 25 ans, est devenue la porte-voix des yézidis persécutés par les djihadistes. Son village, dans le nord de l’Irak, a été attaqué par l’Etat islamique en août 2014. Les hommes ont été tués, les enfants enrôlés comme soldats et les femmes réduites en esclaves sexuelles. Mariée de force, Nadia Murad a été torturée, battue, violée, et revendue à plusieurs reprises, avant de parvenir à s’enfuir, à gagner le Kurdistan puis l’Allemagne, où elle vit désormais et poursuit son combat pour faire reconnaître les persécutions de la communauté yézidie.

 

Le travail de Denis Mukwege a inspiré une bande dessinée, intitulée Kivu, au scénariste Jean Van Hamme et au dessinateur François Simon. Le père de Largo Winch, XIII et Thorgal est ravi de cette attribution. Mukwege "est considéré comme un demi-dieu au Kivu et est haï dans le reste du Congo", déclare-t-il. "Désormais, de la part du gouvernement congolais, il deviendra beaucoup plus intouchable". 

Agé de 63 ans, le docteur Denis Mukwege est connu pour sa longue expérience de chirurgie réparatrice de femmes victimes de viol de guerre en République démocratique du Congo. L’hôpital qu’il a créé en 1999 à Panzi a soigné 50 000 femmes violées lors du conflit au Kivu, qualifié de « guerre contre le corps des femmes ».